Dans un contexte où l’on redoute une récession mondiale, les investisseurs institutionnels majeurs comme les banques, les fonds de pension et les fonds de dotation universitaires, accélèrent leur sortie des marchés publics pour se diriger à la place vers des actifs alternatifs privés.

C’est le message reçu par Blackrock dans leur sondage annuel effectué auprès de leurs clients institutionnels et publié cette semaine. (Blackrock est le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, donc ce sondage n’est pas rien). Plus de 68 % des institutions canadiennes ou américaines interrogées ont répondu se préparer à réduire leur allocation dans les actions de sociétés ouvertes et à augmenter leurs placements dans des produits alternatifs comme des fonds privés, de l’immobilier ou des actifs réels en 2019.

Les investissements alternatifs sont depuis longtemps utilisés par les investisseurs institutionnels et à actif net élevé pour préserver un peu d’argent pendant les périodes de volatilité des marchés publics, mais qu’en est-il si vous êtes un investisseur moyen peu enclin aux risques et avec seulement 5 000 $ à investir plutôt que 5 M$ ?

 

Pourquoi intégrer des placements alternatifs à votre portefeuille ? (Un indice : tout est dans la diversification)

Pensez aux investissements alternatifs comme à des alternatives aux actions, aux obligations et aux liquidités, c’est à dire les trois classes d’actifs qu'on trouve généralement dans un portefeuille de base. C’est un terme générique qui inclut des investissements dans des fonds privés, de l’immobilier, des infrastructures, des commodités, des fonds spéculatifs, ou même des oeuvres d’art.

Que vous soyez une institution ou un Canadien moyen, l’argument pour investir dans des produits alternatifs tient en un mot: la diversification.

Les investissements alternatifs ne sont généralement que peu corrélés aux actions et aux obligations. Les rendements des investissements dans des infrastructures, par exemple, ne sont pas liés au marché : un site de production d'énergie va continuer de chauffer votre maison indépendamment des performances du TSX.

Les investissements alternatifs réagissent différemment des investissements des marchés publics, et en conséquence peuvent permettre de diversifier votre portefeuille tout en limitant la volatilité dans des périodes d’incertitude. Bien entendu, il y a des compromis à faire. Alors que les investissements ne sont pas sensibles aux baisses du marché, ils ne tirent pas non plus profit de leurs remontées.

 

Les obligations vertes CoPower : un placement alternatif pour les Canadiens

Vous vous en doutez peut-être avec la liste ci-dessus, les produits alternatifs varient grandement en termes de risques, de rendements attendus et d’autres caractéristiques. Nombreux investissements dans le secteur des investissements alternatifs ne sont pas appropriés pour les investisseurs au détail (c'est-à-dire la plupart d’entre nous) à cause des risques élevés (un fonds spéculatif par exemple) et/ ou de son inaccessibilité en raison du minimum d'investissement élevé (des projets d'infrastructure à plusieurs milliards). Il existe, cependant, de plus en plus d'exception.

Les obligations vertes de CoPower sont une nouvelle possibilité pour les investisseurs de détails canadiens à la recherche d’un placement alternatif accessible.

 

Un investissement dans des actifs d’infrastructure qui génèrent des revenus

Les obligations vertes de CoPower de 6 ans à 5 % sont un produit alternatif dans des actifs réels : un portefeuille diversifié de prêts à des projets en énergie propre de petite échelle. À ce jour, ce portefeuille contient des prêts soutenant plus de 1 100 projets individuels dans les énergies propres, y compris dans la production d'énergie solaire, le chauffage et la climatisation géothermiques et la rénovation en efficacité énergétique d’immeubles à travers le Canada.

Comme mentionné plus haut, les rendements des investissements alternatifs ne sont pas liés aux fluctuations des marchés publics ce qui permet cette diversification. Dans le cas présent, CoPower fait des prêts aux projets (ou au portefeuille de projets) qui vendent ou économisent de l'énergie propre. L’argent de ces ventes (ou de ces économies) est utilisé pour rembourser le prêt de CoPower. Ces remboursements, en retour, génèrent les revenus stables et prévisibles pour payer les intérêts des détenteurs d’obligation.

Ce modèle, soutenu par l’excellente économie des énergies renouvelables, permet à CoPower de financer des projets énergétiques plus petits de manière efficace et d’offrir des rendements fixes concurrentiels de 5 % par an sur 6 ans.

Afin de réduire les risques et de s’assurer que les obligations conviennent aux investisseurs au détail, CoPower sélectionne des projets qui emploient des technologies commerciales largement disponibles et qui ont des contrats solides en place pour l’achat des énergies propres ou des services d'efficacité énergétique. Bien sûr, toutes les assurances, les garanties et fonds de réserve pour le service de la dette sont mis en place pour une protection supplémentaire et pour résoudre les paiements dans l'éventualité rare d’un problème technique, d’un défaut ou d’un retard de paiement. Pour en apprendre plus sur la sélection et la vérification des projets de CoPower pour les projets de son portefeuille d’obligations vertes, consultez le blogue: Dans les coulisses de nos revues diligentes. 

 

Les obligations vertes pour faire un profit et faire la différence.

 

Un placement privé et une « prime de liquidité »

Comme la plupart des investissements alternatifs, les obligations de CoPower sont des placements privés ce qui signifie qu’elles ne peuvent être échangées sur les marchés publics. L’avantage, comme expliqué ci-dessus, est qu’elles ne sont pas soumises aux humeurs du marché et qu’elles permettent de se diversifier.  Cela signifie également qu’elles ne peuvent pas être vendues et que les investisseurs doivent être prêts à conserver leurs obligations jusqu'à échéance.

Pour compenser les investisseurs qui doivent bloquer leur capital pour un certain nombre d'année, les rendements des placements privés incluent généralement une « prime de liquidité ». Et les rendements sont plus élevés, car vous prenez les risques supplémentaires qui viennent avec le fait de bloquer cet argent.

Il est important de souligner que les placements privés ne sont pas soumis aux mêmes exigences de compte-rendu que ceux des marchés publics, il est donc possible que vous ayez moins d’information.

 

Comment investir

En plus de l’obligation verte de 6 ans à 5 %, CoPower propose aussi aux investisseurs une obligation verte de 4 ans à 4 %. Les investisseurs peuvent personnaliser leur placement en choisissant de recevoir soit des paiements trimestriels avec les intérêts simples ou en composant (réinvestissant) ces paiements d'intérêts pour un gain plus élevé à échéance.

Tout le processus peut se faire du confort de votre foyer, en créant un compte et en remplissant une demande en ligne. Avant de pouvoir investir, les investisseurs doivent avoir un rapide entretien téléphonique avec un représentant de CoPower pour s’assurer que cet investissement est approprié pour eux et qu’ils comprennent le produit et les risques associés.

Les produits alternatifs ont souvent des frais importants, mais l’un des avantages d’investir directement avec CoPower est que vous évitez les frais de courtage ou les commissions: si vous achetez une obligation verte de 6 ans à 5 %, vous recevez la totalité des 5%. Les investisseurs ont également la possibilité d’investir via un CELI ou un REER pour maximiser les avantages fiscaux; cependant, notez que la plupart des dépositaires (par exemple, les institutions financières, les conseillers en gestion de patrimoine, les plateformes de courtage) de comptes enregistrés font payer des frais de placements privés et/ ou des frais de possession. La manière la plus simple et la moins chère pour la plupart des investisseurs est de passer par Questrade; nous avons décrit le processus ici.

À ce jour, plus de 600 Canadiens (comprenant des particuliers et des institutions) ont investi plus de  30 M$ avec CoPower, dont plus de 18 M$ en obligations vertes. Pour en apprendre davantage sur les obligations vertes CoPower, rendez-vous sur Copower.me/fr/.

 

Les obligations vertes pour faire un profit et faire la différence.