Que peut faire une obligation verte sur un an? Et que peuvent faire 10 millions de dollars en obligations vertes? Et bien beaucoup de choses.

Depuis ce matin, CoPower a officiellement vendu la totalité de ses obligations vertes « Green Bond II ». Merci aux presque 400 Canadiens qui ont investi 10 000 000 $ dans le futur des énergies propres! Poursuivez votre lecture pour en apprendre plus sur l’impact qu’ont eu notre produit de placement phare et nos investisseurs.

Et pour ceux d’entre vous qui n’ont pas pu investir dans cette émission, ne vous inquiétez pas, nous proposerons de nouvelles obligations vertes au printemps. Cliquez ici pour en découvrir plus et finaliser votre inscription pour être prêt pour notre prochaine émission.

Alors, que peut faire une obligation verte en un an?

 

Faire décoller les projets en énergies propres

On pourrait dire que les obligations vertes sont juste la partie émergée de l’iceberg. Derrière chaque obligation se cachent des mois de travail de recherches. Il faut examiner près de 1 milliard de dollars en projets d’énergie propre candidats aux prêts d’investissements et réaliser une revue diligente pour identifier les meilleurs d’entre eux pour nos détenteurs d’obligations. 

Grâce à nos investisseurs en obligations vertes, nous avons pu financer à ce jour plus de 300 projets en énergie propre ou en efficacité énergétique au Canada. Notre portefeuille d’obligations vertes est composé de projets solaires en Ontario, de projets géothermiques au Québec et de rénovations DEL dans des condos en Ontario, en Colombie-Britannique et en Alberta.

 

 

Cumulativement, ces 332 projets ont déjà évité 1 544 tonnes de CO2 et ont généré 15,332 mWh d’électricité propre non basée sur le carbone.

Et ce n’est que le début. 1 544 tonnes de carbone, c’est bien mais cela ne représente le retour d’impact que d’une seule année. Chaque projet de notre portefeuille d’obligations à une durée de vie de 5 ans, pour une rénovation DEL, à 50 ans, pour un projet géothermique.

Ce financement catalyseur, permis par nos investisseurs, permettra de laisser un impact qui va perdurer au-delà de l’échéance de leur investissement.

 

Créer un mouvement d’investisseur d’impact

En parlant d’investisseurs, nous sommes fiers de dire que nous avons fait découvrir le monde passionnant de l’investissement dans les énergies propres à presque de 400 Canadiens.

Les investisseurs dans nos obligations vertes sont des grands-parents qui investissent pour leurs petits-enfants, des milléniaux qui font leur premier investissement d’impact, des jeunes professionnels qui placent leur bonus, des dirigeants dans le secteur des énergies renouvelables, mais aussi des institutions financières majeures et des compagnies d’assurance. 

Pour un grand nombre d’entre eux, il s’agissait de leur premier investissement dans le domaine des énergies propres ou des investissements d’impact social ou environnemental. Bien que ce soit le terme à la mode, ils restent difficiles d’accès pour la plupart des investisseurs. Les opportunités sont rares pour le Canadien moyen car la majorité des produits d’impacts sont réservés aux gros portemonnaies.

La majorité de nos investisseurs ont choisi le produit phare de CoPower, notre obligation verte de 5% sur 5 ans. Ensemble, cette communauté a gagné à ce jour un total d’intérêts trimestriels de 142 767 $. 

Envie d’en faire partie? Notre nouvelle émission d’obligations vertes sera disponible au printemps. Préparez-vous dès aujourd’hui à mettre la planète au cœur de vos investissement en finalisant votre inscription pour pouvoir devenir un investisseur le moment venu.

 

De nouveaux marchés pour le financement des énergies propres.

Enfin, ces 12 derniers mois nous ont conforté dans l’idée qu’il y a une énorme opportunité sur le marché, et que nous sommes bien placés pour la combler avec le soutien de nos investisseurs.

Les petits projets en énergie propre, comme par exemple un projet solaire de moins de 2MW, ont encore du mal à trouver le financement nécessaire pour déployer leurs technologies, respectueuses du climat, à plus large échelle. Et les marchés des technologies éprouvées depuis fort longtemps, comme la géothermie, en sont toujours à leurs balbutiements en raison de leurs coûts prohibitifs.

Les investisseurs particuliers peuvent faire partie de la solution en apportant le capital nécessaire pour enclencher la transition vers un future aux énergies propres.