Pour certains, les fêtes de fin d'année ne sont pas juste le lait de poule, le marché de Noël, les réunions familiales et les bons moments avec les amis, mais c’est aussi la saison des bonus de fin d'année! Un moment pour s'arrêter et repenser aux longues journées, et parfois nuits, de travail effectué durant cette année, et une reconnaissance sous forme de coup de pouce à votre compte en banque.

Les planificateurs financiers expliquent que cet argent supplémentaire peut être utile de nombreuses manières, mais seulement si les employés considèrent cet argent comme un autre chèque de paie.

Barry Choi, expert en finances personnelles à Toronto, « [conseille] aux gens de voir leur bonus comme le salaire d’un 13ème mois et non comme de l’argent surprise. Utilisez le sagement, pensez à rembourser vos dettes et à économiser ou investir pour votre avenir. Ceci dit, je ne vois pas de problème à dépenser 25% de la somme pour se faire plaisir. Si vous avez la chance de recevoir un bonus, profitez-en! »

Cette année, Tori Woodward, 30 ans et cadre supérieure dans la location commerciale pour le groupe immobilier Oxford à Toronto, a choisi la solution judicieuse d’investir dans les énergies propres.

 

Améliorez votre bilan carbone et gagnez jusqu'à 5% d'intérêts

« J’ai choisi de placer mon bonus dans des obligations vertes car j'espère pouvoir un jour acheter un logement, et pouvoir gagner 5% d'intérêts sur le revenu fixe de mon portefeuille est formidable » explique Tori. « C’est un bon rendement et en plus c’est un bon sentiment ».

Par son travail dans l’immobilier commercial, Tori Woodward pense toujours à l’avenir.

« Aujourd’hui, la transition vers la durabilité est partout », nous explique-t-elle. « Nous prenons en compte l'efficacité énergétique pour chaque projet que nous évaluons, donc je connais les types de projets qui soutiennent les obligations vertes et je sais qu’ils sont intéressants du point de vue financier. C’est la direction que prend notre monde, et je ne le constate pas seulement dans le cadre de mon travail, mais dans tous les aspects de ma vie. Il me paraissait donc logique que cela s’applique aussi à mes investissements. »

Alors que la majorité de ses investissements ont été mis en place il y a des années et sont détenus au sein de ses REER et CELI de sa banque, Tori Woodward avait le sentiment que l’argent de son bonus de fin d'année était un peu différent et elle souhaitait le dépenser d’une manière qui correspondrait à ses valeurs: en voyage et en investissement dans un avenir vert.

Les obligations vertes de CoPower sont un investissement au sein d’un portefeuille diversifié de prêts dans des projets en énergie propre et en efficacité énergétique, qui inclut actuellement des projets en géothermie et en rénovations DEL. Chaque projet est déjà opérationnel et génère des revenus stables qui permettent de payer les investisseurs comme Tori Woodward.

 

Une décision d’investissement autonome et propre à vos valeurs

« La plupart des investissements que j’ai fait dans le passé étaient assez impersonnels » nous explique Tori. « Ce fonds, ou celui-là, c’est difficile de se sentir concerné au-delà des considérations de performances financières. Ce que j’ai aimé en investissant dans les obligations vertes était que c'était un choix personnel et une décision qui m’a réellement emballée. »

« À l’inverse de mes expériences passées avec des investissements dans un fonds mutuel avec ma banque, il a été très facile d’avoir une conversation ouverte sur les projets que l’argent allait participer à financer, et j’ai pu poser toutes les questions que je souhaitais sans avoir peur d’avoir l’air stupide. »

Ils sont nombreux dans sa génération à avoir vu leur stratégie financière guidée par les conseils de planificateur des grandes banques nationales. Tori nous confie qu’elle n’a pas l’impression de bien comprendre où va réellement son argent, et elle se réjouit des nouvelles opportunités qui s’ouvrent et permettent de se détourner des sociétés dont les pratiques ne correspondent pas à ses valeurs.

« Quand on est à la banque, on a parfois l'impression que le courtier a juste envie de nous voir partir, et on ne se sent pas très à l’aise pour poser des questions sur les projets ou les sociétés auxquels les fonds participent. Le processus d’investissement dans les obligations vertes m’a permis de bien comprendre où allait mon argent, et en prime je suis enchantée qu’en plus d’avoir un bon rendement, cela a un effet positif sur le monde. »

--

Le témoignage retranscrit sur cette page a été sollicité par CoPower et n’est peut être pas représentatif des opinions d’autres investisseurs ou de potentiels investisseurs des obligations vertes de CoPower. Veuillez consulter notre document d’offre pour toutes les informations et documentations relatives à CoPower Finance Inc., aux obligations vertes de CoPower et aux termes de l’offre.